Mode

les matières écologiques ( ou textiles à moindre impact )

pourquoi écologiques?

Comme je vous le disais précédemment concernant les jeans, l’industrie de la mode est la deuxième industrie plus polluante au monde. La culture du coton, ses traitements, les matières animales comme le cuir dont les bêtes sont élevées exclusivement pour le textile, les matières issues de la pétrochimie, polyamide, nylon, acrylique…

les teintures des fibres et fils, teinture et finissage des tissus et des mailles,  l’impression textile… et aussi les déchets des fibres synthétiques évacués par nos propres machines à laver.  Tous ces procédés additionnés ont un impact sur les eaux, les déchets et les émissions dans l’atmosphère.

des chiffres en vrac sources diverses

  • 58 % des fibres employés pour le textile sont synthétiques ou artificielles
  • 42% sont des fibres naturelles dont 39% de  coton
  • 1 français = 12 kg de vêtements jetés tous les ans, les 3/4 finissants aux ordures ménagères( malgré le tri)
  • 12 l d’eau sont nécessaires pour laver 1 kg de laine brute
  • la France recycle 2,5 kilos de textile par an et par personne( 2 fois moins que les allemands)
  • 114 euros d’habits jamais portés dans chaque logement
  • 60% des français ont des vêtements qu’ils ne portent jamais

Voilà, dois-je en dire plus de peur de passer au mieux pour une radoteuse au pire pour une hippie en retard? Les matières écologiques sont donc celles qui ont un impact moindre sur la planète, c’est à dire avec une consommation d’eau minime  et aussi plus faible voire exempte en produits chimiques. Pour ma part, je pense que l’on peut aisément se passer des matières d’origines animales dans le textile, donc je n’en conseille pas.

le chanvre

Canabis sativa L.

Domestiqué par l’homme dès le néolithique ( peut être même avant), on en retrouve en linceul datant de 4000 ans avant JC, les toiles de peintre ( Rembrandt par ex), le premier drapeau des USA, les voiles de bateau, la toile de Nîmes ou denim dont sont faits les premiers Levi’s….

Il  résiste à la chaleur, à l’ humidité,aux  insectes et à lumière. Il pousse vite. Absorbe jusqu’à  30% d’humidité sans réactions chimiques ni allergiques( parfait pour les chaussettes et autres vêtements en contact avec le corps). Retient 95% des uv grâce à la densité de ses fibres. Sa culture et son développement ne nécessitent pas d’apport de produits herbicides ni pesticides,ni en eau comme le coton.

Sa filature, bien que difficile et coûteuse( due à un retard technologique lié à l’abandon temporaire de cette culture) se fait de manière naturelle et écologique. Ses fibres plus longues, plus fortes plus résistantes que celles du coton( 8 fois supérieure) se teignent  facilement.  Thermorégulant, le chanvre peut se porter facilement tout au long de l’année. L’entretien de cette matière est aussi facile que celui du coton.

Pour les petits malins qui me font la blague, sachez que pour la culture du chanvre en France, son taux de THC ne doit pas excéder 0,2% donc non, ton tee-shirt ne te feras pas planer…

Personnellement, j’ai acheté de la « laine de chanvre » pour la réalisation de bonnets. La matière est intéressante, assez proche du coton. Sinon j’aime assez les réalisations de cette marque https://www.larevolutiontextile.com/

le lin

Linum usitatissimum

Une des plus vieille fibre textile au monde,utilisée par les Égyptiens( bandelettes enveloppant les momies, vêtements), les Grecs,les Romains( voiles et cordages de navires) les Gaulois. Selon les variétés, la production principale est dédiée ou à la fibre ou aux graines. Cultivé en Europe de l’Ouest ( France, Belgique, Pays Bas= 80% de la prod mondiale)pour le climat tempéré et humide. Consomme dix fois moins d’azote que le blé, capte le CO2 peu de déchets,pas d’engrais, pas d’arrosage, juste la pluie. La transformation de la plante en fil se procédés naturels( rouissage et teillage)peu énergivore.

Le lin procure de l’huile pour la cuisine, du combustible, du baume pour la peau, utilisé contre les bronchites, les rhumes, les furoncles et les problèmes digestifs, il est donc considéré à l’époque comme une plante magique.

Sa culture peut avoir des effets bénéfique sur la fertilité de la terre ( limite les maladies, hausse du rendement de la culture suivante de 5%)

Tissus thermorégulateur, frais en été, garde la chaleur en hiver. Absorbe 20% d’humidité, ne sèche pas. Possède des vertus anallergiques et un fort  pouvoir absorbant. Sèche rapidement, résistant ne se déforme pas, s’adoucit au fur et à mesure des lavages.

Bon, pas besoin d’en faire l’article, il en existe déjà des adeptes. Ceci dit, pour avoir travaillé longtemps dans la vente de vêtements, il est aussi souvent victime d’à priori. On pense aux vestes et pantalons chiffonnés ( non… plissés avec grâce…) Mais le rendu comme pour tout textile dépend aussi du tissage ou tricotage. J’aime beaucoup personnellement le tombé et l’aspect des t-shirts et pulls en lin. Le linge de maison ( qui il faut le dire est devenu super tendance ces dernières années) donne un aspect à la fois rustique, épuré et définitivement moderne à nos lits/tables/serviettes/plaids…

le lyocell

100% cellulosique et biodégradable,  une  fabrication dans le respect de l’environnement, avec des solvants non toxiques et recyclables.Son nom déposé dans les années 80 , il est commercialisé 10 ans plus tard sous le nom de tencell, fait à base de pulpe d’eucalyptus doux. Il protège des bactéries, absorbe l’humidité, isotherme ,infroissable, facile à entretenir (lavage jusqu’à 60°C).  Des propriétés exceptionnelles, plus absorbant que le coton, plus doux que la soie, rafraîchissant plus que le lin. Le bois d’eucalyptus dont il est issus vient de plantations durables. Alors attention il s’agit pas non plus de faire n’importe quoi les amis, c’est une matière écolo certes, mais pensez quand même au style! Voilà deux marques british que j’aime bien et qui en proposent : Komodo et People tree

le bambou

Bambuseae

Pour lui,pas besoin de pesticides, il pousse rapidement, sa fibre est très douce et confortable, imputrescible et anti-UV. Cependant, attention à la viscose de bambou, fibre artificielle nécessitant des traitements chimiques et beaucoup d’eau. La fibre de bambou naturelle est plus chère à obtenir donc très rare et réservée plutôt à des mélanges avec le coton pour le prêt-à-porter haut de gamme… Il en existe très peu sur le marché de l’habillement donc soyons vigilant et évitons cette viscose de bambou, très agréable certes, mais sans les qualités du bambou naturel( anti-UV, résistant, absorbant, etc…) J’ai pas de lien à vous donner, même chez les marques que j’aime bien je n’ai rien trouvé d’autre que de la viscose de bambou alors si vous en avez n’hésitez pas…

le cuir végétal

Attention, public averti; lors de mes recherches sur les salons, il m’est arrivé de demander dans le doute la provenance de certaines peaux,( en effet, parfois la copie peut être bluffante) quand vous demandez  » est ce du cuir végétal »?La personne en face peut vous répondre innocemment à l’affirmative, car pour elle, si le tannage est végétal, elle appellera ça du cuir végétal… Pour la vente de leurs produits, heureusement, ils expliquent le procédé ce qui devient plus clair.

Pourtant, il existe un procédé tout à fait naturel, pas encore utilisé chez les marques ( dommage) se nommant le muskin, un cuir de champignon, biodégradable tanné sans aucun produit chimique respirant, très souple, anti-transpirant, freine la prolifération de bactéries. Sur le site, on peut acheter le cuir mais pas de sacs ni de chaussures . Le tannage du cuir au chrome fait partie des sources de pollution les plus problématique au monde. il existe d’autres cuirs vegetaux( hévéa, thé combucha,pinatex ) mais bien plus transformés honnêtement, je ne sais pas s’ils sont réellement écolo…

Bien entendu, je réalise ce type de recherches en continu donc cet article est susceptible d’évoluer… Si vous avez des suggestions s’il vous plait faites m’en part!!!

2 thoughts on “les matières écologiques ( ou textiles à moindre impact )

  1. […] Pour la salle de bain, si vous n’êtes pas adeptes du DIY ( ma maman recycle les vieilles serviettes de bain en lingettes pour bébé) il existe des marques qui en vendent des toutes faites, je vous donne le lien de celle chez qui j’achète mes cotons démaquillants https://www.tendances-emma.fr/ petit bémol concernant les textiles en bambou, pour en savoir plus allez voir l’article sur les textiles écolos . […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*